Namibie 4: vers Sesfontein

17 novembre : 1376 km plus tard nous sortons du parc à l’ouest. Nous décidons de nous rendre au camping de la source d’eau chaude  près de Sesfontein. Les garçons veulent de la piste, je cherche donc une route digne de leur conduite et nous prenons la piste indiquée par le GPS. Elle  traverse les gorges d’Ongongo. La piste nous rappelle très vite que nous sommes en Afrique, un peu escarpée, pentue par endroit, Ghislaine commence à s’inquiéter. Moi je regarde le GPS et la piste indiquée semble ne plus exciter, super !

Il est au environ de 18H et toujours pas de camping en vue. Yann descend de la voiture, il distingue un panneau de signalisation, qui dit panneau,  dit route ! Effectivement,  en parallèle de notre belle piste,  il y en a une autre, grande, large, droite !!

Quelques kilomètres plus loin nous décidons de camper au fond de la gorge car il est trop tard pour rejoindre le camping prévu. Pas de traces d’éléphants ni excréments douteux, Yann et moi décrétons l’endroit  « safe ».  Une voiture s’arrête pour nous demander si le camping est encore loin, je dis entre 35 et 40 kms , ils nous disent 15 ! Ok mais nous, on reste sur place. Baptême du camping sauvage en Afrique pour Ghislaine. Pas très rassurée notre Rennaise mais après une bonne douche chaude et un petit apéro, les craintes disparaissent, n’est-ce pas Ghislaine ?

2 heures plus tard une nouvelle voiture s’arrête. Il fait nuit.  Nous voyons arriver un monsieur, tout seul  et complètement perdu. C’est un allemand qui arrive d’Epupa falls. Good night, hello, …  juste après ces quelques mots il nous dit «  vous êtes français ! » Notre accent nous aurait donc trahis !!Il peu importe,  il est très très content de trouver 4 bretons au milieu de nulle part. La soirée se poursuit dans la bonne humeur  en Franco/anglais/allemand /russe et parfois avec des mots inconnus. Lorsque Christian casse le tire-bouchon en ouvrant une bouteille de rouge, alors là, plus  aucune barrière de langage, c’est le fou rire général. Mais aussi quand l’alarme de la voiture de notre ami se met à hurler au beau milieu de la soirée. Chouette soirée.

Lendemain matin, départ pour la chute d’eau chaude et le fameux camping.  Le camping est bien  à 35.6 km  et pas 15 ! Le 15 km était à vol d’oiseau.  Rien à regretter car en plus  le camping n’est pas terrible et le détour pour la source d’eau chaude, bof bof.

Nous partons pour Sesfontain pour le plein de carburant et faire quelques courses. En effet, nous faisions bombance et festoyions sans trop regarder aux provisions mais maintenant le frigo est vide, il y a urgence. Sesfontain, carburant OK mais alors pour les courses ça ne va pas le faire !!! Nous faisons alors une halte au Lodge du Fort de Sesfontain. Joli endroit, calme, accueillant. Dernière soirée avec Ghislaine et Christian qui partent vers le sud le lendemain.

Nous, nous allons rester 2 jours en plus pour :

Re recoller le pare-brise qui n’a pas apprécié les quelques 300 kms de tôle ondulée à l’ouest du parc d’Etosha, ma GoPro non plus ! Revissage de tous les boulons, intervertit les pneus, nettoyage de la voiture et classement photo et vidéo.

Prochaine étape Opuwo et Epupa falls

Suivez nous aussi sur :  https://www.facebook.com/cfaomotorsrdc?fref=ts

banière1

Share This